25/02/2010

Annonce le printemps

IMGP0526

 

Le printemps, c'est tout un poème. On en parle, on le pratique, on l'attend...

[Alphonse Boudard]


Qui n'a cru respirer dans la fleur renaissante, les parfums regrettés de ses premiers printemps.

[Marceline Desbordes-Valmore]

 

22:24 Écrit par urson dans Faunes et Flores | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : photo, fleurs, proxi |  Facebook | | |

Commentaires

oui et on le sent tant par les odeurs, que par le mieux "être" de nôtre corps; Moins de douloureux !!

Écrit par : patriarch | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour urson on l'attend même impatiemment
très belle photo
bisous passe une bonne journée

Écrit par : Anne Bilou | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Hello toi! Scorpion Ah! voilà une magnifique photo qui fait du bien on se croirait déjà au printemps qui ne saurait tarder
Je me sens bien ce matin à faire mon p’tit tour dehors le temps est exécrable et sur tous les blogs je retrouve beaucoup de chaleur et d’amitié
Bon week-end en espérant un peu de soleil agréable semaine après
Gros bibis de mon cœur !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Urson, Pas de perce neige chez moi,
mes les premlières primevères et
mes violettes,qui annoncent pour moi
le printemps :-)
Belle photographie de cette délicate fleur...
Bonne journée à toi,bisous de Mimi
*******************
*Légende de la fée Printemps

Il y a fort longtemps, un premier mars, un beau perce-neige, blanc et gentil, sortit de dessous la neige dans la forêt. Le vent d'hiver le vit, se mit en colère et déclencha une tempête de neige sur la fleur. Le gentil perce-neige mordu par le froid cria. La bonne fée Zina Primavara entendit la fleur sangloter et lui demanda : "Pourquoi pleures-tu ?" - "Je suis couvert de neige et meurs de froid" répondit le perce-neige. La fée Primavara ôta la neige de sur la fleur. Tandis qu'elle faisait cela elle se blessa au doigt contre un petit caillou tranchant caché à coté du perce-neige. Son sang tomba sur la racine de la fleur, la réchauffant, et le perce-neige revint à la vie. Une autre goutte de sang tomba sur les pétales qui devinrent rouges. Aussitôt un autre perce-neige, blanc, poussa à coté de lui. "C'est ainsi que les deux inséparables clochettes, la rouge et la blanche, devinrent à la fois le symbole du printemps, de l'amour et de l'espoir appelé Martisor"
**************

Écrit par : Mimi du Sud | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour mon très cher ami Urson
Comme c'est agréable de retrouver ses amis !!!
J'adore tes citations surtout la seconde
Chez moi aussi ,perce-neige et crocus ont fait leur apparition !!!
Bonne journée mon ami
Gros gros bisous pour tes visites en mon absence !!!
Méline

Écrit par : mel-and-tof | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Scorpion, Tout le monde l'appelle il va bien finir par arriver!!! Bonne journée.

Écrit par : tede | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

salut, On sort enfin de cet hiver triste!!

bonne soirée

Écrit par : Bruno | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

hello QUELLE PHOTO!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bon88888888888888888888

Écrit par : marylene | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

merci de artager j'adore les prémices du printemps c'est la plus belle saison, la renaissance
belle photo
bisous et bon week end
Laura

Écrit par : Laura | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

l'hiver fini ses pas doucement
et de joliesfleurs en photo annonçant le printemps

Écrit par : autresrimes | 28/02/2010

Répondre à ce commentaire

Il était bien temps que ces perces neiges nous arrivent

Écrit par : geomichel | 01/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.